Née à Varsovie, issue d’un milieu d’artistes rescapés de la Shoah, Elisabeth Brami est psychologue et auteure de nombreux livres pour enfants et adolescents. Grande amoureuse des mots, de la lecture, de l’écriture, grande optimiste aussi, elle se tourne souvent vers le thème du bonheur et des petites choses de la vie. En 1995, elle publie « Les petits riens qui font du bien et qui ne coûtent rien« . L’album, illustré par Philippe Bertrand, dresse un inventaire de bonheurs microscopiques et réconfortants.

« Sentir l’odeur du pain grillé ou du chocolat quand on se réveille »

« Se boucher les oreilles en cadence pour entendre les ouin-ouin des bruits déformés »

« Pendant un voyage, compter les voitures rouges »

« Inventer ds mots et des phrases dans un langue qui n’existe pas »

« Glisser son pied sur un côté du drap frais, quand on a trop chaud au lit »

« Regarder se déformer les nuages qui défilent comme dans un film »

Ce livre est un concentré d’enfance et de simplicité,et nous, adultes, sommes également touchés par ces souvenirs presque universels !. Une fois les petits riens d’Elisabeth Brami égrainés, rien n’empêche de recenser, avec votre enfant, ses propres petits bonheurs…

Les petits riens qui font du bien et qui ne coûtent rien, Elisabeth Brami, ill. Philippe Bertrand – Ed. Seuil Jeunesse, 1995 – 65p.