Lorsqu’Alexandre Jollien évoque ce koan (phrase utilisée en méditation), sa réponse nous réjouit…

 » Que peut faire un renard pour ne plus être un renard ? Rien ! Un renard ne peut rien faire pour être autre chose qu’un renard. Je ne puis rien faire pour être autre que qui je suis. Pourtant, du matin au soir, je m’évertue à vouloir me changer, à vouloir être quelqu’un d’autre, à jouer un personnage, à tenir mon rang. Pour moi, la joie, l’abandon, c’est précisément cela : être pleinement ce que nous sommes, être pleinement humains, faillibles, vulnérables. Paradoxalement, c’est cela qui nous conduit au progrès… « 

… et fait écho à cette phrase d’Oscar Wilde que nous affectionnons : « Soyez vous-même, les autres sont déjà pris » !

(Texte extrait d’un entretien publié en 2012 par le magazine Le Point. Retrouvez l’intégralité de l’article en suivant ce lien : https://bit.ly/2LrDKwb)

Crédit photo @ howling red for unsplash

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :